Science

Highlights

Membres du GEM : si vous souhaitez faire apparaitre sur cette page et de manière didactique vos résultats les plus récents et les plus marquants, vous pouvez soumettre un texte (Français & anglais) et une image au secrétariat du GEM : gem@univ-lyon1.fr. Il sera publié après avis du conseil scientifique.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

 


Assemblage de systèmes tripartites RND d’efflux multidrogues impliqués dans la résistance des bactéries aux antibiotiques

 

L’équipe d’Olivier Lambert, en collaboration avec deux équipes (Dr I. Broutin et Dr M. Picard de l’Université Paris Descartes et Pr K. Pos de l’Université de Francfort), a réussi à assembler pour la première fois les systèmes d’efflux multidrogues tripartites MFP-RND-OMF, impliqués dans le phénomène de résistance aux antibiotiques, à partir des composants protéiques natifs dans un environnement membranaire en utilisant des nanodisques lipidiques (Nanodiscs). L’analyse structurale dite par particules isolées en microscopie électronique a permis de résoudre la structure des systèmes tripartites de Pseudomonas aeruginosa (MexA-MexB-OprM) et  d’Escherichia coli (AcrA-AcrB-TolC). Ce travail a montré l’importance de l’adaptateur MFP qui connecte les protéines transmembranaires RND et OMF qui n’ont pas d’interaction directe entre elles. Par la suite, ce protocole d’assemblage de ces systèmes tripartites pourrait permettre d’évaluer l’efficacité de composés inhibiteurs.

Broutin & Lambert Nature

Reference: Laetitia Daury, FrançoisOrange, Jean-Christophe Taveau,  Alice Verchère, Laura Monlezun, Céline Gounou, Ravi K Marredy, Martin Picard,  Isabelle Broutin,  Klass M Pos & Olivier Lambert.Tripartite assembly of RND multidrug efflux pumps. Nature Communication 2016 Feb 12;7:10731.

Contact: Olivier Lambert, CBMN, UMR5248 CNRS University of Bordeaux, Pessac. 

 _____________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Une endocytose décryptée

 

Henri-François Renard et Ludger Johannes ont apporté un éclairage sur les mécanismes générant une endocytose non clathrine dépendante. Ils ont utilisé pour cela la toxine Shiga, produite par certaines souches d’Escherichia coli. Après avoir été fixée à la surface des cellules, cette toxine induit une invagination intracellulaire pour former un tubule caractéristique. Leurs travaux montrent que la scission du tubule, indispensable à l'internalisation, nécessite l’échafaudage de sa paroi par une protéine cellulaire, l’endophiline A2, et l’action de moteurs cellulaires, qui tirent sur cette invagination. Cette étude révèle ainsi un nouveau mécanisme de scission membranaire, qui agit de concert avec ceux impliquant l’actine et la dynamine.


 

Reference: Henri-François Renard, Mijo Simunovic, Joël Lemière, Emmanuel Boucrot, Maria Daniela Garcia-Castillo, Senthil Arumugam, Valérie Chambon, Christophe Lamaze, Christian Wunder, Anne K. Kenworthy, Anne A. Schmidt, Harvey T. McMahon, Cécile Sykes, Patricia Bassereau & Ludger Johannes. Endophilin-A2 functions in membrane scission in clathrin-independent endocytosis. Nature 517, 493-+ (2015), DOI: 10.1038/nature14064

Contact: Ludger Johannes, Institut Curie, U1143 INSERM/UMR3666 CNRS, Paris. 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Accueil | GEM Membranes Accueil Annonces Adhésion Mentions légales Sponsors History 2017 History 2017 Histoire QuiGEM Science 2016 History
Manager Erick DUFOURC
e.dufourc@cbmn.u-bordeaux.fr

CBMN

Allée Geoffroy Saint Hilaire, Bât B14
33600 Pessac
Tél. : +33 (0)5 40 00 68 00
contact@cbmn.u-bordeaux.fr

Plan d'accès
informations Mentions légales Dernière mise à jour : 17/05/2017


CNRS Université de Bordeaux Institut Polytechnique de Bordeaux